“Ils nous ont brûlés vifs”

FRONT REVOLUTIONNAIRE DE LIBERATION DU PEUPLE

Sur les horreurs commises par le régime fasciste de Turquie

Communiqué 135, Le 20 décembre 2000 

 

ILS NOUS ONT BRÛLES VIFS’: CES PAROLES SONT CELLES D’UNE DETENUE GRIEVEMENT BLESSEE 
ELLES REVELENT AU GRAND JOUR LE VERITABLE VISAGE DU POUVOIR 
LE POUVOIR MENT 
IL SE DOIT DONC D’AVOUER LE MASSACRE QU’IL A COMMIS A BAYRAMPASA ET DANS 
TOUTES LES AUTRES PRISONS 

 

Un massacre d’une ampleur que même le terme ‘sauvage’ ne peut expliquer a été perpétré sous les yeux du monde entier. L’opération de massacre est toujours en cours. Par ailleurs, on n’a toujours pas dressé le bilan du nombre de révolutionnaires tués. Pour cacher son crime, l’Etat continue à
semer ses mensonges.

‘ILS NOUS ONT BRÛLES VIFS’: REVELATIONS SUR LES BOMBES INCENDIAIRES DE BAYRAMPASA

Tout le monde l’a entendue. C’est avec des paroles claires que cette détenue
transportée de la prison de Bayrampasa vers un hôpital d’Istanbul, le visage
complètement ravagé par des brûlures, a révélé le véritable visage du
pouvoir: ‘ILS NOUS ONT BRÛLES VIFS’.

Ces paroles ne sont pas celles des rescapés des chambres à gaz ou des fours crématoires de l’Allemagne nazie mais celles d’une prisonnière grièvement blessée des suites d’une opération meurtrière à la bombe incendiaire menée dans la prison de Bayrampasa située en plein coeur de la plus grande ville
de Turquie. Dans la prison de Bayrampasa mais aussi dans toutes les prisons, troupes d’assaut et robocops ont assassinés les détenus en jetant dans leurs dortoirs, des bombes incendiaires.

Pour préparer le terrain à ce massacre,
les autorités ont menti en annonçant ‘tambours battants’ que les détenus ont d’abord ouvert le feu à la “kalachnikov”. Et c’est mensonges après mensonges que le pouvoir est parvenu à voiler le massacre.

Or, tout est si clair.
Les autorités mentent.
Elles tentent d’occulter ses massacres.
Mais jusqu’à quand?

DITES LA VERITE

Le pouvoir doit expliquer combien de prisonniers ont été tués par immolation
ou blessés mortellement, par le feu, par la torture ou par balles et dans qu
elles prisons. Jusqu’à présent, ce qui a été annoncé n’est que mensonge. Le
véritable nombre des détenus assassinés équivaut au moins au double du bilan communiqué officiellement. Mais advienne que pourra, les mensonges et la censure que vous avez imposés aux médias n’ont pas une date de péremption
illimitée.
D’ailleurs, la vérité vous a déjà explosé à la figure. En effet, “ILS ONT
BRÛLES VIFS” a déclaré cette prisonnière

ILS N’ONT RIEN PU EXTIRPER: LE JEÛNE JUSQU’A LA MORT CONTINUE

Ils pensaient pouvoir mettre un terme à la résistance en massacrant, en  incendiant, en attaquant à la bombe des détenus agonisant dans leur lit de  mort et en les délogeant de leurs dortoirs par la force. Ils se sont  trompés. Désormais,

LA RESISTANCE SE POURSUIT DANS LES HÔPITAUX, DANS LES  CELLULES DE SINCAN ET DE EDIRNE.
Le JEÛNE JUSQU’A LA MORT CONTINUE.

LA PRETENDUE OPERATION DE ‘RETOUR A LA VIE’ EST EN VERITE UNE OPERATION DE
MASSACRE ET DE VENGEANCE

Le pouvoir dit avoir réalisé une ‘opération de retour à la vie’ et ‘avoir tendu une main pleine de tendresse’. Leur main pleine de tendresse et tendue vers les dortoirs était chargée de bombes incendiaires. Pendant des heures, on a attaqué le dortoir C-14 de Bayrampasa à la bombe incendiaire suite à quoi les détenus ont péri dans les flammes. Les bombes incendiaires ont été utilisées dans toutes les prisons.
Le pouvoir a perpétré un massacre. Mais quelles sont donc ces vies que l’on a sauvé par des tirs et des bombes incendiaires lancées à Bayrampasa et dans les autres prisons. Des dizaines de détenus ont été assassinés durant cette
“opération de retour à la vie”. Il s’agit en réalité d’une opération de
vengeance.
Ils sont entrés pour tuer et ils ont agi ainsi. Le pouvoir a opéré à des  représailles contre la lutte pour le droit et la liberté.

NOUS APPELONS LES ORGANISATIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES DES DROITS DE
L’HOMME A ECOUTER LES TEMOINS OCCULAIRES DU MASSACRE

Les témoins du massacre, couverts de blessures, ont été transférés vers les hôpitaux ou les cellules d’isolement. Allez voir les témoins. Ecoutez-les. Voyez et écoutez pour comprendre dans quel pays nous vivons, pour saisir  pourquoi la lutte pour des droits et des libertés se mène avec tant de  sacrifices, aux prix de tant de vies. Soyez les témoins du véritable visage  du pouvoir. Faites connaître vos témoignages au monde entier.

RELATEZ LA VERITE AU MONDE ENTIER!

MALGRE LE MASSACRE, LA RESISTANCE CONTINUE!

NOUS APPELONS TOUTES LES PERSONNES DIGNES ET HONORABLES A CONDAMNER CE
MASSACRE ET A SOUTENIR LA RESISTANCE DES DETENUS

DEVRIMCI HALK KURTULUS CEPHESI 

FRONT REVOLUTIONNAIRE DE LIBERATION DU PEUPLE

 

 

, , ,